Le karma

Le karma est la loi de cause à effet. C’est aussi la loi de l’équilibre et de la justice.

 Elle est souvent représentée par une balance. Son but est l’évolution de l’âme.

C’est une loi qui vise à nous rendre meilleurs.

 

Karma et réincarnation

Le karma implique la notion de réincarnation. Chaque vie est une nouvelle expérience qui permet à l'âme de progresser sur la voie du retour à soi. L’âme a choisi de s’incarner de plus en plus dans la matière afin de développer certains aspects d’elle-même. Pour que cette expérience dans la dualité réussisse,  elle a choisi le voile de l’oubli. Après de nombreuses vies, riche de ses expériences, elle pourra amorcer un retour vers l’unité, vers sa divinité. Ce cycle est très long et quand l’âme à réussi à réunifier toutes les parties d’elle-même, quand la libération des charges karmiques est terminée, l’âme peut sortir de la roue des réincarnations.

  Ce qu'est le karma

Trop souvent, le karma est associé à une notion de punition alors qu’il est en réalité, une notion d’évolution.  L’humain vient sur terre afin d’expérimenter différentes facettes de son être.  Il a entièrement le libre-arbitre dans tout ce qu’il fait. Afin de mieux assimiler les leçons derrière chaque expérience, il assume les conséquences de ses gestes et c’est ce qu’on appelle le karma. Certains vécus proviennent de vies antérieures et gardent une charge émotive qui doit être libérée et acceptée afin d’en compléter le cycle.

Pendant des milliers d’années, le rapport de cause à effet était très lent, les gens pouvaient donc difficilement percevoir le fait que leur action entraînait telle conséquence. À mesure que l’on avance dans l’évolution, cet écart diminue et les gens sont plus conscients qu’ils auront à assumer chacun de leurs gestes, chacune de leurs pensées. Nous sommes responsables de notre vécu.

Chacun de nous a expérimenté les différentes polarités de la vie dans la dualité. Dans certaines vies, nous pouvons avoir été une victime et dans une autre, le bourreau;  nous avons souvent expérimenté les opposés.  Ce que vous vivez aujourd’hui est la résultante de vos différentes expériences dans de nombreuses vies. Vous apportez un bagage, que ce soit sous forme de dons, de qualités ou de défauts, mais aussi de peurs,  de conflits non résolus pour lesquels vous avez accepté de revenir afin de les régler.

Souvent, ce sont des émotions non résolues qui attirent des événements. La peur peut entraîner des situations qui nous feront vivre plus de peur. En ce sens, il est important d’accepter, de reconnaître et d’accueillir nos émotions afin qu’elles ne s’imprègnent pas en nous car tout empreinte entraîne un effet.

Karma et plan de vie

Quand l’humain décède, il fait un bilan de sa vie, avec l’aide de ses guides. Il regarde ce qui a été réussi et ce qui a besoin d’être perfectionné. Il n’est aucunement jugé, c’est lui-même qui se juge et qui souhaite cheminer encore pour retrouver sa  perfection originelle. C’est ce désir de s’améliorer qui le pousse, après un certain temps, à désirer revenir sur terre, car la terre est une école qui permet d’expérimenter.  C’est vous qui faites le choix de votre nouvelle incarnation, mais vous préparez un plan de vie avec l’aide des guides.  Ce n’est pas un plan déterminé, mais un plan avec différentes possibilités selon les choix de vie qui seront faits. C’est ainsi que sera choisi le moment de votre réincarnation et le milieu de vie qui sera le plus adapté à ce plan. Vous choisirez la famille et les possibilités de rencontres qui  vous offriront le plus de chance de parfaire ou de guérir un aspect de vous-mêmes.  Vous avez possiblement à vous pardonner certaines choses ou à en pardonner à d’autres. Les personnes que vous croiserez sur terre ont, eux aussi, à régler des choses, c’est pourquoi des accords se font entre les âmes pour accepter leur rôle dans ces relations. 

 

Le cheminement terrestre nous mène à s'accepter vraiment.

S'aimer soi-même est la clé pour réussir à aimer les autres.

 

Différents karmas

Cette compréhension du karma nous incite à ne pas juger autrui, car on ne peut présumer des raisons pour lesquelles telle personne vit telle situation ou telle maladie et ce que ce vécu peut lui apporter ou lui permettre de régler.

Certains choisissent de régler plusieurs choses dans la même vie, même si leurs guides les incitent à la prudence, et se retrouvent ainsi avec une vie des plus pénibles.

Il existe aussi des vies de grâce qui sont comme un répit dans l’évolution de l’âme. Elles permettent de récolter ce qui a été semé, mais aussi de rendre l’âme plus forte et plus apte à assumer le karma de la vie suivante.

Les guides nous assistent, si on les appelle. Ils nous aident à faire les choix les plus appropriés, mais ne suppriment pas notre karma.  Ils nous conseillent et nous enveloppent de leur amour dans tout vécu karmique.

Il y a le karma personnel, le karma d’un peuple et le karma planétaire. Et quel que soit le niveau, la même règle s’applique : seule la loi de l’amour peut alléger la loi du karma.

Il ne faut pas oublier que ce qui se vit entre les nations est uniquement le reflet de ce qui se vit entre les humains. Si nous voulons faire avancer l’humanité, il faut d’abord régler nos propres karmas.

Quelle leçon avons-nous choisi d’apprendre en cette vie-ci?

Kit graphique  © Luce 2011